En ce moment

Titre

Artiste

Background

Abus : Plus de 4000 plaintes contre les gendarmes camerounais en 2023

Écrit par sur 3 mai 2024




Les dénonciations ont été émises via le numéro vert mis en place par le secrétariat d’Etat à la défense en Avril 2018. 

Pluie de dénonciations sur la gendarmerie nationale. Pour la seule année 2023, sa tutelle, le secrétariat d’Etat à la défense (SED) en a dénombré plus de 4000. Les agents indélicats ont été dénoncés à travers des appels reçus au numéro 1501, le numéro vert mis à la disposition du public.

Les écarts de comportement constituent la majorité des plaintes répertoriées par les canaux de renseignements internes de la gendarmerie. Le numéro vert de la gendarmerie nationale  est disponible depuis le mois d’Avril 2018. Il est ouvert 24 heures sur 24,  tous les jours de la semaine.  Il sert à dénoncer les actes de corruption, de prévarication, de torture, les gardes à vue arbitraires, les actes illégaux dans les enquêtes ou les procédures judiciaires commis par les gendarmes.

Le 1501 est géré par le Poste de Commandement Opérationnel (PCOPS) localisé dans l’enceinte des  services centraux du SED. Après chaque cette cellule ouvre une enquête après avoir formellement identifié le gendarme mis en cause. Au terme des investigations, tout gendarme reconnu coupable d’actes répréhensibles contre l’éthique, la déontologie, le règlement militaire, est frappé selon les dispositions disciplinaires statutaires ou judiciaires en vigueur.

Le numéro gratuit de la gendarmerie nationale permet aussi de mieux édifier la population sur ses droits et sur les règles  de procédures prévues par la loi.

 

 

 

 


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *