mineures incarcérées

Extrême-Nord, Trois filles mineures risquent d’être condamnées a mort pour une deuxième fois pour des faits de Terrorisme, co-action d’espionnage des forces armées, complicité d’insurrection et de bandes armées, Immigration irrégulière. Il s’agit de Martha Weteya, Marie Dawandala arrêtée avec une grossesse de 6 mois, et Damaris Doukouya incarcérée avec son bébé de trois mois depuis 2014 à la prison centrale de Maroua après une condamnation à mort par le tribunal militaire de Maroua.


Current track
TITLE
ARTIST

Current show

Carrefour

10:00 12:00

Background