En ce moment

Titre

Artiste

Background

  • Non classé

Sdf : combat de coqs au sommet

Écrit par sur 22 mars 2021

Le Comité régional du Littoral présidé par Jean Michel Nintcheu a constaté dimanche l’auto exclusion du premier vice-président Josuah Osih 

 

« L’Honorable Joshua Osih n’est plus militant SDF, de la région du Littoral » parole du président régional du Parti Jean Michel Nintcheu. C’était dimanche 21 mars 2021 au sortir d’une session extraordinaire du Comité régional tenue à l’effet de constater les activités dit-il antiparti du député Wouri-centre Joshua Osih Nambangui, par ailleurs 1er vice-président national du Social Democratic Front. Celui qui est désormais considéré comme ex-camarade dans la région du Littoral, est accusé d’avoir agi en marge des statuts du parti, d’avoir plongé le parti dans l’embarras à travers la signature d’une pétition des parlementaires Rdpc adressée au congrès américain. Acte considéré comme étant de nature à tuer le militantisme dans le Littoral.

Le comité exécutif régional dans sa résolution finale, dénonce entre autres, la non présentation par l’accusé des rapports d’activités et financiers de la gestion de la campagne présidentielle de 2018 malgré les constantes demandes du Comité Exécutif national, sa rébellion contre les résolutions du Comité du 13 mars 2021 à travers l’organisation d’une campagne médiatique pour démontrer qu’il a eu raison de signer cette pétition en défiance du Nec et au grand mépris de la base. L’organe décide donc de se désolidariser de tous ces actes « antiparti » et constate son « auto-exclusion », conformément aux dispositions de l’article 8-2 des statuts du parti. La résolution devra être transmise dans les 10 jours au secrétariat général du parti, pour introduction au Comité Exécutif national, qui pourra rejeter ou valider.

Jean Michel Nintcheu, président régional du parti pour le Littoral et Osih Joshua, premier vice-président national, sont tous deux députés à l’assemblée nationale. Et la récente annonce du président national Ni John Fru Ndi de se retirer de la tête du parti au prochain congrès, semble aiguiser les appétits, d’aucuns voient déjà en cette bataille comme une guerre de positionnement

Gertrude Fernande BITJOKA

 


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *