En ce moment

Titre

Artiste

Background

Santé : Bientôt un annuaire des opticiens autorisés à exercer au Cameroun

Écrit par sur 7 mai 2024

BALAFON MUSIC AWARDS 2022 C'EST LANCÉ ! CLIQUEZ POUR VOTER !!!




 

DEs lunettes de vue (Photo Elle)

L’annonce a été faire par la présidente de l’Ordre au sortir d’une concertation avec le ministre de la santé publique.

Dans le cadre des rencontres qu’il a initiées avec les organisations professionnelles de son secteur, le ministre de la santé publique a reçu le 6 Mai 2024, l’Ordre National des Opticiens du Cameroun (ONOC). La question de la formation a été abordée.

« Nous avons été interpellés sr le fait de faire une démarcation entre le travail de l’ophtalmologue et celui de l’opticien. Je profite donc de cette tribune pour interpeller les populations. Lorsqu’ils ont mal aux yeux, qu’ils se rapprochent d’abord des hôpitaux ou bien des ophtalmologues pour un bilan visuel avant d’aller ensuite chez les opticiens ; Je voudrais informer que dans les semaines qui suivent, nous allons mettre à la disposition des populations un annuaire des opticiens professionnels du Cameroun avec leurs contacts respectifs. De sorte que chaque Camerounais qui veut bénéficier des soins  de santé visuelle puisse avoir la possibilité d’aller chez les opticiens autorisés qui sont soumis à la responsabilité civile des actes qu’ils posent. Parce que nous observons un taux de cécité galopant qui pourrait être évité et maitrisé », rapporte au micro de Radio Balafon la présidente de l’Ordre des Opticiens Solange Vénérande Douanla.

 

Voici quelques-unes des 15 résolutions adoptées au cours de la réunion :

 

– Actualiser le cadre juridique de la profession ;

– Organiser une descente dans les quatre écoles de formation des opticiens de Yaoundé et de Douala ;

– Procéder au contrôle de la qualité du verre médical dans les cabinets d’opticiens ;

– Approprier les éléments de la CSU à la profession d’opticiens ;

– Intensifier la collaboration avec les acteurs y compris au niveau déconcentré ;

– clarifier le périmètre de compétence entre ophtalmologues et opticiens ;

– Encourager les nationaux à produire sur place(import/substitution

 


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *