Citoyenneté : l’identité noyée dans la misère morale

Rien ne compte plus pour certains camerounais, même pas leur sécurité minimale garantie par leur carte d’identité. Il faut les forcer pour en avoir. Signe d’un déclin social inexorable dû aux multiples failles du système.

 

Ecoutez et Téléchargez l’intégralité de l’Editorial de Roland Tsapi à travers ce lien:

 




Current track

Title

Artist