En ce moment

Titre

Artiste

Background

  • Non classé

Opération de ratissage à Douala 5 : 31 personnes interpellées sans Carte Nationale d’identité

Écrit par sur 20 octobre 2021

Réveil musclé et même militaire pour des populations du 5ième arrondissement de la ville de Douala, dans la région du littoral. Pas moins de 50 personnes interpellées dont 31 cueillies sans carte nationale d’identité. L’opération conjointe menée par la police et la gendarmerie, a suscité de grosses sueurs froides.

 

Les populations des quartiers Bépanda tapis-rouge et Bonamoussadi, ont reçu une visite inopinée de la part des forces de l’ordre et de la sécurité publique au petit matin du 20 octobre 2021. <<Autour de 4 h, j’ai eu comme une intuition qui me disait de ne pas rentrer à la maison, j’ai donc dû travailler toute la nuit sur la route de Nyalla. Je ne suis même pas passé vers Bépanda >>. Des déclarations d’Amadou, conducteur d’engin à deux-roues suite à l’opération de ratissage effectuée par les forces de sécurité publique dans la commune de Douala 5e. Brice quant à lui, jeune homme d’une trentaine d’années, détenteur d’un kiosque de transfert de crédit de Communication au quartier Bépanda et vivant dans une maison avec deux de ses frères cadets, confirme avoir reçu la visite de ces hommes en tenue: << tout le monde était interpellé, toutes les maisons fouillées et il fallait présenter sa pièce d’identité ainsi que toutes les factures des appareils électroniques. >>

 

Le bilan de fouille indique que 50 personnes ont été interpellées et 31 parmi elles sans cartes nationales d’identité. Une fouille qui n’a épargné personne des piétons aux automobilistes.  Les personnes interpellées ont été conduites à la brigade de gendarmerie de Ndogbong. Même ci jusqu’ici les raisons de cette opération ne sont pas encore connues du grand public, de nombreux riverains soupçonnent qu’elle rentre dans le cadre de la lutte contre l’insécurité qui gagnait de plus en plus du terrain dans certains quartiers de la capitale économique du pays, notamment à Douala 5e. Ce n’est pas la première opération de ratissage observée dans le même périmètre.

 

Radio Balafon


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *