En ce moment

Titre

Artiste

Background

  • Non classé

Nkolmesseng: Les riverains sommés de libérer la route.

Écrit par sur 2 novembre 2021

Notifié depuis le 28 octobre dernier, le maire de la commune de Yaoundé 5 e avait annoncé le début des casses des constructions installées sur la route de Nkolmesseng pour le 2 novembre 2021. Mais ce matin du 2, les casses se se sont pas faites ressentir à Yaoundé.

 

Longtemps attendus, les travaux de bitumage de la route de Nkolmesseng dans le 5e arrondissement de Yaoundé reprennent en grande pompe. Le maire de cette commune Augustin Mballa avait d’ailleurs trouvé un terrain d’entente avec les potentielles victimes qui ont été dédommagées. Plusieurs riverains malgré cella, sont toujours installées aux abords de la route. Elles ont donc reçu une date limite pour libérer la route. La dite date a été fixée au 1er octobre à minuit.

A côté de ces habitants téméraires, certains se précipitent à sauver quelques matériaux qui pourront encore être utilisables avant l’entrée en scène des engins de la communauté urbaine de Yaoundé. C’est le cas de monsieur Essomba qui a choisi de ne pas faire la force avec les engins.« Je n’ai pas la force, je préfère fuir. Ces vieilles tôles au moins vont me servir ailleurs, on ne fait pas la force avec l’Etat » dit-il. Un avis que partage également ce jeune homme d’une trentaine d’années « forcément, on doit quitter, que l’on soit dédommagé ou pas » affirme-t-il.

Alors que la tristesse se lit sur les visages de ceux qui sont sommés de déguerpir, les charpentiers par contre et d’autres techniciens se frottent les mains, car ils ont de quoi remplir leurs poches en ce moment « quand il y a démolition dans un quartier comme celui-ci, on fait appel à moi pour déconnecter les câbles électriques et ce n’est pas un service gratuit » nous déclare ce jeune électricien le sourire aux lèvres.

Rappelons que la cérémonie officielle des travaux de bitumage de la mythique route de Nkolmesseng dans la commune de Yaoundé 5e avait été présidée par le ministre de l’habitat et du développement Urbain, Célestine KETCHA Courtes le 17 août 2021 à Yaoundé.

 

Elthon Djeutcha/Sébastien Oyebe (Stg)


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *