En ce moment

Titre

Artiste

Background

Me Emmanuel Agbor Ashu : « Sans une volonté politique, la guerre au Nord-Ouest et au Sud-Ouest ne va pas s’arrêter »

Écrit par sur 21 mai 2024




Le  président national du Reform Party a réagi ce matin sur Radio Balafon, l’assassinat du maire de Belo, de son adjoint et l’inspecteur de l’éducation de base par des séparatistes.  Voici quelques extraits de son intervention.  

 

« C’est une volonté politique qui peut mettre fin à cette guerre. Si le politique décide le reste suit. Tant qu’il n’ y a pas cette volonté, rien ne peut marcher. On parle de la célébration de l’unité alors que le pays est en lambeaux. Il n’ y a pas d’unité. Avant 1972, il y avait deux étoiles sur la bande verte du drapeau camerounais. Ceux qui les ont fait disparaître ne veulent plus la paix »

« L’initiative qui concerne les centres de désarmement et de réinsertion est grippée parce que les sécessionnistes ont tôt fait de mettre leurs éléments autour de ces centres. De ce fait, aucun de leurs éléments ne peuvent plus y accéder »

« Les gens qui combattent sont instrumentalisés par les politiques. Ce sont les politiciens qui sont à l’étranger qui achètent les armes et els envoient aux combattants sur le terrain. Vous ne pouvez pas résoudre le problème sans vous entendre avec eux. J’ai eu à dire à d’autres occasions que l’on peut résoudre cette crise sans s’asseoir autour d’une table. Il faut restaurer le fédéralisme. Si on le fait le problème sera résolu à 50%. Les anglophones en colère réclament la restauration de leur État. »

« Personne ne peut plus accéder à certains villages du Sud-Ouest. Les combattants sécessionnistes ont décrété le couvre-feu qui court de 18 heures à 6 heures du matin. Personne ne peut plus utiliser la route Buea-Mamfé. Personne ! Ceux qui sont au pouvoir ne font rien. On nous dit que tout est sous contrôle. Tout n’est pas sous contrôle ! Je préfère qu’il y ait des solutions idoines sur la table pour que cette crise soit réglée au lieu de dire que tout va bien et que ce sont des bandits qui agissent.  Ce ne sont pas des bandits ! Ce sont des gens bien organisés ».       

 

 


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *