En ce moment

Titre

Artiste

Background

Léonie Bwemba : Au front aux côtés des femmes battues

Écrit par sur 11 décembre 2023




 

L’affiche du film Alerte

La productrice et co-réalisatrice du long métrage « Alerte » a reçu le 7 Décembre 2023, le second « Balafon spécial » pour cette œuvre militante.

Le combat en faveur de la fin des violences que subissent les femmes au Cameroun, en Afrique et ailleurs dans le monde célébré. « Alerte », le film que la Camerounaise Léonie Bwemba Toulou consacre à cette thématique vient d’être récompensé. Le film long métrage sorti il y a un an a reçu le 7 Décembre 2023 le second « Balafon spécial » décerné au cours de la 3ème soirée de récompenses des acteurs du cinéma camerounais.

« Un film qui doit faciliter la compréhension, la douleur profonde que les femmes ressentent. C’est un film qui pour la justice des  femmes se mettra en avant. Nous avons besoin que ces femmes soient protégées. Nous avons  besoin aujourd’hui qu’elles se lèvent et disent « stop » aux violences faites à leur égard », expliquait la productrice exécutive à sa sortie. « La violence n’a pas de limites. Il est temps que nous puissions en découdre »,  poursuit la co-réalisatrice (avec le Nigérian Zack Orji).

Léonie Bwemba Toulou

Des célébrités d’horizons divers pour « porter le message »

Le film montre les violences domestiques et le harcèlement sexuel.  L’on peut y voir une femme qui rêve de devenir grande guitariste de renommée internationale, mais qui est souvent battue par son époux. Celle-ci est obligée de se taire pour préserver la carrière politique de son conjoint. Dans la distribution, l’on retrouve les sportifs Yannick Noah, Aurélien Chedjou, Hassan Ndam, les comédiens Tatiana Matip, Martin Poulibé,  Lucie Memba Bos, Roger Brice Sobgo, Otia Vitalis et le journaliste Philomé Robert.

Yannick Noah joue le rôle du ministre de la justice, le champion de boxe Hassan Ndam, celui de commissaire divisionnaire et l’ex footballeur Aurélien Chedjo est le  représentant résident de l’UNFPA au Cameroun. Ce sont, explique encore Léonie Bwemba, « des personnes qui pouvaient porter le message », « des personnalités qui pouvaient accompagner le plaidoyer et la sensibilisation ». Avant cette production, Léonie Bwemba avait déjà réalisé en 2017 un film de 52 minutes intitulé  « Rigobert Song : aux frontières de la mort ». Elle faisait raconter par l’ancien capitaine des Lions Indomptables himself  l’accident vasculaire cérébral dont il fut victime en Octobre 2016.

Léonie Bwemba est une personnalité qui arbore plusieurs casquettes. Elle est depuis 2015 le consul honoraire de l’ïle de Malte au Cameroun. Elle dirige Ocean Agency, une agence de tourisme. On l’a aux manettes lors de l’organisation d’événements comme le jubilé du footballeur international camerounais Patrick Mboma en 2012.


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *