En ce moment

Titre

Artiste

Background

  • Non classé

Ekondo Titi, les élèves tombent sous les balles

Écrit par sur 29 novembre 2021

Des hommes armés, non identifiés ont tué quatre élèves et une enseignante lors d’une attaque au lycée bilingue le 24 novembre 2021.

 

Des hommes armés, non identifiés ont attaqué le lycée bilingue de Ekondo Titi dans la région du Sud-ouest mercredi 24 novembre 2021, laissant sur le carreau quatre élèves et une enseignante de Français, Celestine Fien Magha Waiken. Sept autres élèves blessés pendant l’attaque ont été placés sous soins intensifs à l’hôpital régional de Limbe.

Une nouvelle attaque en direction de l’école une fois de plus condamnée par la communauté nationale et internationale. « Nous avons d’ores et déjà positionné des soldats aux quatre coins de l’école pour assurer la sécurité des élèves et enseignants pendant que d’autres mesures de sécurité se mettent en place », a indiqué Abola Timothée, le sous-préfet de Ekondo Titi.

Tandis que les séparatistes du chef de gang du secteur, le General Ten Kobo, crient leur innocence dans cette autre attaque, le gouvernement leur attribue ce carnage. C’est la troisième attaque du sur des écoles survenue en deux ans dans des établissements situés dans les trois départements de la région du Sud-ouest en proie à la crise dite anglophone. Des actions concrètes pour une sortie de crise restent attendues par les populations prises au piège de la guerre.

Veronica Aji


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *