En ce moment

Titre

Artiste

Background

Crise : Le MDR de feu Dakolé Daissala désormais divisé en deux !

Écrit par sur 8 janvier 2024




 

 

 

 

Deux hommes se disputent la présidence de cette formation politique membre de la majorité présidentielle. Le ministre de l’administration territoriale a déjà pris fait et cause pour l’une des factions.

La saison des disputes au sein  des formations politiques camerounaises est loin d’être close. Après le Parti Camerounais pour la Réconciliation Nationale (PCRN), c’est au tour du Mouvement Démocratique pour la Défense de la République  (MDR) de vivre l’expérience de la division. Le 17 Décembre 2023, Tigana Daissala Tassi annonçait qu’il prenait la tête du parti dirigé jusqu’à sa mort par son père Dakolé Daissala. Il déclarait avoir été élu lors de la convention nationale tenue ce jour-là à Yaoundé.  Le ministre de l’administration territoriale à travers une note adressée au directeur de cabinet civil de la présidence de la République, reconnaissait cette élection.

Le sénateur Paulin Djorwé qui jusque-là assure l’intérim à la tête du parti membre de la majorité présidentielle depuis 2022 a réagi. Dans un communiqué, il déclare que le 3 Décembre 2022, 500 délégués l’ont élu à la tête d’un bureau transitoire composé de quatre membres. Et d’ajouter que « le MDR est entré  dans une phase décisive de sa restructuration avec la désignation des responsables aux niveaux  régional et départemental et une Convention Nationale élective est prévue se tenir  en Janvier 2024. »

Paulin Djorwé dit attacher du prix à la légalité. Il invite les militants et sympathisants « à attendre dans la sérénité la date de cette grande messe qui leur sera communiquée sous peu pour l’adoption des textes de base du parti et le renouvellement du bureau national ».


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *