En ce moment

Titre

Artiste

Background

  • Non classé

Covid-19 Campagne de vaccination des agents publics : La mise au point du MINFOPRA.

Écrit par sur 22 octobre 2021

Le ministre de la fonction publique et de la réforme administrative Joseph LE a donné une conférence de presse jeudi 21 octobre 2021 à Yaoundé en vue d’une mise au point, alors que la campagne de vaccination des agents publics annoncée du 5 au 30 novembre prochain, créé le tollé au sein de l’opinion publique.

 

La réponse à la colère des corporations

 

C’est suite à des informations publiées et abondamment relayées dans les réseaux sociaux par certaines corporations syndicales, que le ministre Joseph LE a tenu à éclaircir sa position. Ces informations laissaient penser que l’admission du vaccin anti-covid devenait obligatoire auprès des agents publics en service et de ceux ayant été admis à faire valoir leurs droits à la retraite. Face à cela donc, le patron de la fonction publique se veut rassurant: << ce n’est pas vrai ! >> a-il martelé  » Nous tenons à préciser qu’il n’a jamais été question d’obliger les personnels de l’État à se faire vacciner. Persuader, oui !! Obliger, non…pas encore  » précise t-il.

 

Des agents publics encore à convaincre

 

Une campagne de vaccination diversement appréciée par le personnel de la fonction publique lui-même. D’une part, il y en a qui sont d’accord  comme l’affirme un agent qui a gardé l’anonymat: » la mesure du ministre ne me dérange pas, moi j’ai été vacciné depuis le deuxième jour du lancement de la vaccination au Cameroun, je ne suis pas mort donc j’encourage les autres camerounais à se faire vacciner « . D’autres par contre pensent qu’il faudrait d’abord améliorer les conditions de vie du travailleur avant de penser au vaccin. C’est le cas de monsieur BINAM, enseignant << moi je ne suis pas d’accord et en tant que fonctionnaire, j’aimerais savoir si monsieur le ministre pourrait garantir aux fonctionnaires qu’en étant vacciné, leurs conditions de vie seront améliorées. Il n’y a pas de couverture sanitaire pour les enseignants>>.

Rappelons que c’est depuis le mois d’avril 2021 que le Cameroun a lancé la campagne de vaccination contre le covid-19, au lendemain de l’arrivée de 200.000 doses du vaccin SINOPHARM offertes par le gouvernement chinois.

Sebastien OYEBE (Stg)


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *