En ce moment

Titre

Artiste

Background

CAMEROUN VS NIGERIA: DES LIONS IMPUISSANTS

Écrit par sur 27 janvier 2024




Par Charles Douglas NDEMBA

C’est une équipe du Cameroun qui a totalement déjoué dans ce huitième de finale de la CAN en Côte d’Ivoire. Les Lions Indomptables se sont inclinés O but contre 2 face aux Super Eagles du Nigéria pour leur huitième confrontation en coupe d’Afrique.

Le film de la rencontre.

Le début du match est équilibré, le match dans le match a commencé OSIMHEN et WOOH se marquent. Premier corner Nigérian. Sur une mésentente entre NOUHOU et ONDOA, un autre corner va suivre, mal dégagé MOSES Simon marque mais l’arbitre marocain Redouane Jiyed signale un hors jeu de position après consultation de la VAR.

Fébriles, les Lions vont concéder l’ouverture du score, 35′ but de Lookman, erreur d’appréciation de Gonzales pressé par OSIMHEN, il perd le ballon et OSIMHEN sert LOOKMAN qui tire ONDOA se couche bien et touche la balle, mais elle lui passe sous l’aisselle, BUT 1-0. Avec six minutes de temps additionnel, OSIMHEN bénéficie des coups francs qui font souffler le Nigéria. Fin d’une première période où les Nigérians ont bien fermé les espaces. Les attaquants camerounais ont eu du mal à se trouver.

Au retour des vestiaires, les Lions se mettent encore en difficulté, WOOH prend le carton jaune sur une perte de balle et une faute à l’entrée de la surface de réparation 53e. Passée l’heure de jeu, le Nigéria garde le ballon. OSIMHEN met toujours à mal GONZALES dans des duels épiques. Les Lions tentent mais sont brouillons sur un coup franc, NKOUDOU touche au pied le portier Nigérian qui sort sur blessure. Carton jaune.

77′ Vincent ABOUBAKAR rentre pour ses premières minutes dans cette CAN 2024 devant 22 085 spectateurs. 90′ minute, but de LOOKMAN 2-0. Ballon vite joué après une faute de Enzo TCHATO, derrière le centre de BASSEY est repris par LOOKMAN, ONDOA effleure le ballon, 2-0.

Avec 10 ninutes de temps additionnel, le rapace va gérer et mettre fin à l’aventure des lions indomptables comme en 2019 comme il y a 5 ans au même stade des huitièmes de finale.


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *