En ce moment

Titre

Artiste

Background

  • Non classé

Bois des des singes : centaines de familles risquent la rue

Écrit par sur 30 octobre 2021

Coup dur pour les habitants de la zone dite bois des singes dans le 2e arrondissement de la ville de Douala. Le mercredi, 27octobre 2021, ces derniers ont été sommés de déguerpir le plutôt possible, l’espace de vie qu’ils occupent. Révoltés, ils ont exprimé leur opposition à cette démarche.

 

Un ras-le-bol exprimé

 

Pancartes en mains, visages serrés, cris de colère, c’est sous cette ambiance tendue que les populations du lieu-dit bois des singes ont manifesté leur mécontentement. La cause à effet de ce mécontentement est la présentation d’un titre foncier appartenant à un tiers sur des terres jusqu’ici habitées par les riverains non informés. «  Ils nous prennent pour des fous, nous ne le sommes pas. Nous sommes prêts a tout, je dis bien a tout pour préserver nos terres viabilisées « 

 

Viabilité, la notion qui n’arrange pas

 

Une opération de déguerpissement qui pointe son nez dans le quartier, alors que ces terres selon les victimes, ont été viabilisées dans le passé par leur soins: « notre zone est viabilisée. La révision de l’ordonnance affirme que doit obtenir un titre foncier temporel, celui qui a viabilisé la zone publique, c’est-à-dire, la zone marécageuse. Mais qu’est-ce qu’ils ont alors viabilisé ? Et ceux qui délivrent les titres fonciers, ils le font sur quelle base ? Puisqu’il faut une descente sur le terrain d’un géomètre, d’une équipe de professionnelle pour vérifier l’état des lieux. » crie un riverain.

En dernier recours, homme et femme sont sortis, entonnant des hymnes à la gloire du chef de l’Etat, pour leur venir en aide face aux sommes que leur proposent les autorités, pour libérer le plancher.

 

Laura Leukeufack (stg)

 

 

 

 


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *