En ce moment

Titre

Artiste

Background

  • Non classé

BMA 2021: le ton de la 9e édition est donné

Écrit par sur 29 novembre 2021

Au cours d’une conférence de presse le 24 novembre 2021 à Douala, Cyrille BOJIKO, le promoteur de l’événement, annonce les innovations de ce rendez-vous de la musique camerounaise prévu ce 16 décembre 2021.

 

Affiche Balafon Music Awards 2021

 

La date, le site et la marraine de l’événement sont déjà connus. Depuis le 16 novembre, la compétition a relancé avec l’ultime étape. Les votes sur le site internet http://www.radiobalafon.net/bma vont bon train.

Pour cette édition, 500 000 FCFA sont ajoutés à la cagnotte, en dépit de la pandémie du COVID-19. Ceci est dû à la naissance de deux nouvelles catégories que sont « les bitmakers » et « les discjokers ». Ceci dit, les BMA pensent aux ingénieurs du son, qui contribuent aux succès de plusieurs chefs-d’œuvre musicaux.

Cette année, Cyrille BOJIKO annonce un terrain d’une valeur de 12 millions de FCFA pour l’artiste de l’année. « Pour être artiste de l’année, il faut être nommé dans au moins deux catégories », précise-t-il.

Comment est choisi le parrain ou la marraine et quel est son rôle ?

S’interroge un journaliste lors de la conférence de presse. « C’est celui qui coiffe l’édition. En réalité l’édition porte son nom. Mais pour l’être, il faut avoir été Balafon d’honneur. Le parrain c’est celui qui remet le trophée aux deux vainqueurs », répond Cyrille BOJIKO.

« Absence des artistes du Sahel aux BMA ? »

Une observation soulignée par un journaliste. Le promoteur explique qu’au départ des BMA, les catégories étaient établies sous les spécificités régionales, où l’on retrouvait les chansons venant des 10 régions du pays. À cause des polémiques sur des vainqueurs, ce dernier a réuni ces spécificités sous l’appellation de « chanson d’inspiration traditionnelle ». « Cette année il y avait une chanson du Sahel dans la catégorie « chanson d’inspiration traditionnelle, mais malheureusement elle n’a pas passé le premier palier des votes, car c’est le public qui décide et non nous. J’aimerais bien, mais alors bien, retourner à l’ancien système, Mais je ne suis plus prêt d’affronter la presse », conclut Cyrille BOJIKO.

Pour cette édition, un groupe électrogène va assurer l’alimentation de la soirée, pour éviter les pannes d’électricité. L’évènement sera diffusé en direct sur Balafon TV, Radio Balafon et l’ensemble des médias partenaires.

En rappel, tous les nommés aux BMA bénéficient d’un mois de promotion gratuite sur Balafon TV et Radio Balafon, et deux mois pour les vainqueurs.

Les Balafon Music Awards sont prévus dans quelques semaines. Mais il était surtout temps d’éclairer la lanterne du public sur les retouches apportées dans cette 9e édition.

 

Joël FOKAM SANDIO


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *