En ce moment

Titre

Artiste

Background

Bertoua le prix du kilogramme du Bœuf qui fâche

Écrit par sur 17 mars 2022

Grogne à Bertoua, les consommateurs de viande de bœuf en colère auprès des commerçants. Des commerçants qui veulent augmenter le prix du kilogramme, seule issue pour qu’ils s’en sortent.

 

Marché central de Bertoua, pas de viande sur les tables de la boucherie. Les bouchers sont en colère. Ils exigent la revue à la hausse du prix du kilogramme de la viande de bœuf. Nana Innocent délégué des bouchers de Bertoua : « Le problème du prix de la viande est celui du prix qui a augmenté là où on achète le bœuf. Il n’y a pas de bœuf dans la région de l’Est. Il n’y a pas d’éleveurs ici. Tous sont partis. Il n’y a pas de marché de bétail ici. Avant il y’avait le marché de bétail vers la route de Batouri. Ce marché n’existe plus à cause des coupeurs de route et des rançons. Le prix qu’on a demandé de pratiquer à 1800fcfa on ne peut pas s’en sortir. C’est pour nous mettre dehors. »

 

À l’abattoir municipal aucun signe d’activités. Une situation qui_ inquiète les ménagères et autres consommateurs de viandes bovines. « C’est grave pour les ménagères. On ne s’en sort plus. Avant on prenait le kilogramme de bœuf avec os à 2500fcfa aujourd’hui c’est monté à 2800f. » S’exclame une ménagère. « Nous sommes abattus. On a faim. On veut manger la viande. Tout est chère sur le marché. Qu’est-ce qu’on va faire ? » Rétorque une autre. « Cette situation est très compliquée. Parce qu’on ne sait pas comment on va vivre. Je vends la viande depuis 8 ans près des sapeurs. Si je ne vends pas le bouillon mes enfants ne vont pas manger ? Je viens au marché il n’y a pas de viande. Je vais faire comment pour vivre ?» S’interroge une commerçante.

 

Même son de cloche au ministère du soya. Ici ce sont les réserves de viande qui sont vendus. Ganaba joseph, braiseur de viande. « On n’a pas égorgé de viande en ville. On a fait les réserves et le prix de viande qui a augmenté. On va diminuer les quantités ».

 

A la délégation régionale du commerce pour l’Est, aucune augmentation ne sera possible. Léopold Essola, délégué régional du commerce de l’Est : «  les bouchers de la ville de Bertoua revendiquent depuis des années une augmentation du prix du kilogramme de viande de Bœuf. Ils se sont d’ailleurs manifestés l’année dernière lors au passage du ministre qui leur a réitéré qu’il ne saurait avoir une augmentation du prix du bœuf. Il y’a près de trois jours ce groupe de bouchers qui montre d’ailleurs qu’il est désorganisé s’est rapproché de l’administration. Et une assise avec la délégation départementale a eu lieu. Et cette même délégation départementale a réitéré qu’il n’y a pas d’augmentation. »

 

Les bouchers quant à eux réclament que le prix de la viande de bœuf passe de 1800 FCFA avec os à 2400 FCFA pour la même quantité et de 2100f sans os à 2800f. pour l’heure une concertation entre les bouchers et les autorités est attendue.

 

David Mekoula (Correspondant)


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *