Cameroun: Mamadou Mota, premier vice président du MRC désormais libre.

Written by on 5 février 2021

Il respire désormais l’air frais de la liberté. Lui, c’est Mamadou Mota, premier vice président du MRC. Sa condamnation initiale de vingt mois a été ramenée à dix huit mois. En détention provisoire à Kondengui suite aux marches interdites de juin 2019 pour revendiquer la victoire de Maurice Kamto, Mamadou Mota a ensuite été condamné pour avoir contribué aux manifestations du 22 juillet 2019 pour exiger de meilleures conditions de détention. A pied d’œuvre donc depuis, le conseil d’avocats commis à cet effet. Mamadou Mota se réjouit de ce dénouement et fait le point.


Avis des lecteurs

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Les champs requis sont indiqués *



Current track

Title

Artist