Election régionale au Cameroun, le SDF sort de sa réserve et se prononce.

Written by on 15 décembre 2020

Dans un document datant du 12 décembre dernier, le comité exécutif national du front social-démocrate remet en cause le scrutin du 6 décembre dernier. Du moins, pour ce qui est de la partie anglophone bastion du social democratic front. Le parti condamne le fait que le corps électoral pour l’élection régionale ait été convoqué avant la fin du processus de l’élection municipale vu que les requêtes de près 900 de leurs conseillers municipaux était encore pendante à la chambre administrative de la cour suprême au moment où l’élection régionale fût convoquée.

Selon le parti, les zones en crise du pays n’ont jamais depuis février de l’année en cour abrité de véritables élections. Qu’il s’agisse des législatives et municipale du 9 février, encore moins de la reprise du 22 mars. Outre cela, le comité exécutif national du SDF condamne fermement la collusion observée entre le RDPC et son administration avec les terroristes tapis dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest à des fins électorales.

Ratissant large, la note du SDF en a également pointé son viseur sur les camerounais de la diaspora dont l’action de certains a exacerbé la crise en région anglophone. En appelant à la cessation de ce type d’activité, le SDF entend mettre en place une commission de réconciliation en vue d’un retour de la paix dans des zones en crise.

 

Zavier Raoul ELONG


Avis des lecteurs

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Les champs requis sont indiqués *



Current track

Title

Artist