Climat sociopolitique au Cameroun : les regards divergeant du Commandement traditionnel à l’Ouest.

Written by on 8 décembre 2020

Situation sociopolitique au Cameroun, une autre frange de chefs traditionnels de l’Ouest monte au créneau. Après la sortie du Conseil des Chefs Traditionnels de l’Ouest (CCTO) en date du 19 novembre dernier, c’est au tour d’un autre groupe de chefs traditionnels de l’ouest regroupés sous la bannière du Collectif des Chefs Traditionnels de la Région de l’Ouest, de faire entendre leur voix. Dans un document de trois pages datant du vendredi 4 décembre dernier, les 71 chefs traditionnels signataires de la déclaration, disent marquer des réserves sur le contenu du document de leurs homologues du Conseil des Chefs Traditionnelles de l’Ouest. Le document qui selon eux, ne reflète pas fidèlement leur esprit patriotique, d’humilité et de soutien au chef de l’état. Dans le nouveau document pondu par la seconde frange des chefs traditionnels des Grass Field, qui n’est pas très différents du premier, apparait aussi leurs regards jetés sur les aspects sécuritaires, politiques et socioéconomiques. En soulignant à trait fort leur compassion suite à de nombreuses pertes en vie humaine dues aux affres de la violence imposée par les groupes armés sécessionnistes, ainsi que de Boko Haram. Les membres du nouveau collectif des gardiens de la tradition ne sont pas nom plus passé par plusieurs chemins pour repréciser leur adhésion au renforcement de la solidarité et de la cohésion nationale, ainsi qu’au combat contre le tribalisme dont le vent bat son plein depuis l’élection présidentielle de 2018.

 

Zavier Raoul ELONG


Avis des lecteurs

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Les champs requis sont indiqués *



Current track

Title

Artist