Laure NGANLAY

Laure NGANLAY

 

Des foyers d’incendie ont mis en branle les populations de Douala 1er et 2e ce jeudi 16 février 2017. Cela a été le cas notamment au quartier Bonatone, à la Vallée des princes et à Newbell.

 Les dégâts matériels sont importants, les sapeurs pompiers, déployés sur le terrain ont tenté tant bien que mal de maitriser les flammes qui ravageaient tout sur leur passage. Heureusement aucune perte en vie humaine n’est à déplorer.

Le matin de ce vendredi 17 février, un accident a paralysé la circulation, après la collision de deux camions, à 17 kilomètres de la capitale économique, Douala.

Jusqu’à une certaine heure, les véhicules gros porteurs ne passaient pas, car la chaussé avait été rétrécie.

Ce qui q créé plusieurs files de voitures, tout ceci sans oublier la situation au niveau de Boumnyebel, où des travaux sont en cours à quelques mètres du péage.

 

Des sources militaires, un véhicule pickup a sauté hier 16 février après-midi sur une mine au village Moskota, département du Mayo-Tsanaga. Le bilan fait état de trois soldats tués et de quatre autres blessés, dont le chauffeur.

Notre source nous apprend qu’ils étaient au nombre de huit dans le véhicule qui rentrait d’une patouille. Une information on confirmée.

Soulignons que mercredi dernier un autre soldat camerounais a trouvé la mort dans les environs de Kumshe, au Nigéria, toujours après l’explosion d’une mine au passage de leur véhicule.

 

 Très-tôt ce matin du 14 février 2017 des jeunes ont exigé la fermeture des boutiques appartenant aux ressortissants nigérians. Tout est parti d’un drame survenu hier. Un jeune homme engagé pour effectuer des travaux dans le chantier d’un homme de nationalité nigériane, va y trouver la mort suite à l’effondrement d’un mur qui s’écroulé sur lui.

 Pris de colère, d’autres jeunes du quartier se sont acharnés sur le propriétaire du chantier et par la suite, sur les autres originaires du Nigéria. Alertées, les autorités administratives de Douala 2e et mêmes celles de la sécurité de la ville à intervenir.

 Sandy Market

 A Buéa, chef lieu de la région du Sud-Ouest, hier 13 février les forces de l’ordre ont procédé à des arrestations de jeunes, accusé de violence et de désordre matérialisés par des barricades dans les coins de la ville.

Du côté du Nord-Ouest, plus précisément à Bamenda, l’école tarde à reprendre. Ce mardi 14 février 2017, le gouverneur Adolphe Lélé Lafrique lors de sa descente de vérification de l’effectivité des cours dans la localité de Wum, a fait un constat regrettable : l’école primaire de Wum a été brûlée deux jours avant la fête de la jeunesse. Le gouverneur a également constaté que le nombre d’élèves est passé de 70 à 18.

Lélé Lafrique a accusé les parents d’élèves qui refusent d’envoyer leurs enfants à l’école d’être des auteurs d’acte de « génocide sociale ».

 Sandy Market

A  Bonabéri, un jeune homme de 32 ans a été froidement tué hier 12 février soir, par une bande de jeunes en furie, décidé depuis la veille, samedi, à lui faire la peau.

Le défunt Dizangue alias « Sangokou » réputé comm un jeune qui semait la terreur à Mabanda et ses environs, aurait frappé et blessé grièvement un autre jeune. Ce dernier aurait donc contacté d’autres jeunes des quartiers Makéa, Terminus, Bessengue et Congo pour régler les comptes à « Sangokou ». c’est ce qui s’est fait hier dans un bar au lieudit « Forêt Bar » où il a été surpris par ce jeunes et battu à mort, devant les riverains et la police, médusés par la scène.

 Sandy Market

L’affaire date du 15 janvier dernier lorsque l’usine des brasseries de Ndokoti est victime d’un braquage à main armée. En effet deux jeunes hommes à bord d’une moto font irruption au sein de ladite entreprise, lors de la livraison du fourgon d’argent. Ces derniers séquestrent deux caissières et molestent le vigile. Ils réussissent à emporter la somme de 60 millions de fcfa. Après la mise aux arrêts des deux caissières suivi de leur libération pour besoin d’enquête, la police a pu mettre la main sur l’un des braqueurs. Après plusieurs auditions ce dernier va dévoiler ses complices. Il s’agit de cinq employés d’une société de transferts de fonds bien réputée. Pour l’heure la compagnie de gendarmerie de Ndogbong a pu interpeller six membres du réseau de braquage de l’usine qui sont passés aux aveux complets. Le 7ème braqueur court toujours.

 Sandy Market

Dans la nuit de mercredi à jeudi une concession familiale de 6 domiciles se voit consumée par les flammes. Tout serait parti d’une panne électrique avec des câbles défectueux au sein de ladite concession familiale. Malgré l’intervention des populations riveraines et des sapeurs pompiers deux maisons ont été complètement réduites en cendres avec quatre de ses occupants dont le père, la mère et leurs deux enfants. De nombreux dégâts matériels ont également été enregistrés. Les corps des quatre consumés sont actuellement à la morgue de l’hôpital de district de Déido.

 Sandy Market

 

Les lions indomptables sont attendus à Yaoundé, après avoir levé très haut le drapeau camerounais en remportant la finale de la Coupe d’Afrique des Nation hier 5 février 2017 dans la capitale gabonaise, Libreville. Les coéquipiers de Benjamin Moukandjo ont dompté les pharaons d’Egypte 2-1.

Les poulains d’Hugo Broos ont reçu leur trophée des mains du Président Ali Bongo, accompagné pour la circonstance par le président de la Confédération africaine de football, Issa Hayatou, et celui de la Fifa Gianni Infantino et bien d’autres personnalités.

Aboubakar Vincent et Nicolas Nkoulou, tous rentrés en cours de jeu, ont plongé tout un peuple dans la liesse totale, jusqu’à ce matin. Des rues prises d’assaut par les supporters déchaînés, des klaxons de véhicules et surtout une originalité cette année c’est les casseroles et les couvercles de marmites, qui ont été associés pour célébrer cette 5e Coupe d’Afrique des Nations, remportée par le pays de Roger Mila.

Le capitaine des lions Benjamin Moukandjo sera reçu par Adèle Mbala et Clinton Njie, l’invité de Ben Meno Pufong respectivement aux journaux TV de 19h30 et 20h30 ce soir sur la Crtv.

 Sandy Market

La levée de corps du général de brigade Jacob Kodji, le colonel Alphonse Nkameni, les lieutenants Souloukna Ngrassou et Chinda Brice se fait ce jeudi 2 février 2017 à la morgue de l’hôpital général de Yaoundé, suivi d’une grande veillée avec corps au quartier général de Yaoundé. Les corps seront par la suite remis aux familles pour inhumation.

En rappel, le général Jacob Kodji et les trois autres officiers ont perdu la vie dans un accident d’hélicoptère le 22 janvier dernier dans la région de l’Extrême-Nord, en rentrant d’une mission.

 Sandy Market

 

Sise au Rond point Feu Rouge Bessengue Douala - Cameroun
BP : 15084 Douala

Standard-Accueil: +237 233 413 843
Rédaction: +237 233 112 144
Antenne Direct:+237 699 300 230 / +237 650 252 550
Service Commercial: +237 696 801 780

Email : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

Radio Balafon en image !